Lombricomposteur – Mode d’emploi

P1070078Pour ceux et celles qui n’ont pas de jardin…mais un appartement, un balcon ou une terrasse…et qui veulent trier leurs déchets « verts » (entre autres) et se faire leur propre compost et valoriser leurs déchets, voici la solution qui commence petit à petit à se faire connaître: le lombricompostage… ou la culture par les vers…

Ver et appréhension

P1070078

Démarrage d’un lombricomposteur

Et oui, il faut bien l’admettre, si on a peur des « vers de terre », cela risque de demander un effort sur soi pour permettre à ces petites bêtes de rentrer dans nos appartements ou sur nos terrasses! Car dans un lombricomposteur, il faut bien avouer qu’il y’en a beaucoup et qui sont condensés dans un petit endroit! Il faut bien savoir que les lombrics sont nécessaires dans la terre et qu’ils sont totalement inoffensifs! C’est un des meilleurs recycleurs dans la nature! Et ne vous inquiétez pas, ils ne sortiront pas de leur boîte! Ils préfèrent l’humidité du sol (et donc de vos déchets) et l’obscurité, ils resteront donc sagement dans leur nouvel habitat que vous leur offrirez!

Comment ca « marche »?

Contrairement  à un composteur de jardin qui fermente grâce à la chaleur principalement, le lombricomposteur est constitué de lombrics (espèce: Eisenia) qui vont digérer plusieurs fois la nourriture et la tranformer petit à petit en compost mais aussi faire un « thé » qu’on peut diluer dans l’eau afin de créer un excellent fertilisant liquide pour les plantes.

Le lombricomposteur est constitué de plusieurs bacs qui sont troués afin de laisser passer les vers. On remplit le bac du dessous puis quand celui-ci est plein, celui juste au dessus…etc.Lorsque le bac du dessous n’a plus de  vers (ils sont alors tous passés dans le 2e ou 3 e bac) c’est que le compost est prêt! On vide le bac et on le replace par dessus les autres. C’est donc un système rotatif. Sous le 1er bac (celui du dessous) il y’a un système de robinet qui permet de recueillir le « thé » des vers qui passe de bac en bac par percolation. Il est donc très riche en nutriments.  Les bacs doivent être opaques afin de laisser les vers dans l’obscurité.

Aucune odeur nauséabonde

Si votre expérience est rondement menée, il n’ya aucune odeur nauséabonde qui s’en dégage. Seul l’humus « sent » lorsque le lombricomposteur est ouvert afin de permettre d’y placer les déchets. Une odeur de sous-bois dois s’en dégager sinon… ce n’est pas normal.

Reproduction des vers
Les vers se reproduisent et s’autorégulent selon la quantité de nourriture apportée. Si votre lombricoposteur fonctionne bien, les vers ne tarderont pas à se multiplier afin de transformer vos déchets supplémentaires!

Un lombricomposteur peut  rester environ un mois sans maintenance (pendant les vacances par exemple) s’il a atteint son rythme de croisière et si vous n’oubliez pas d’apporter un peu de déchets avant de partir…

Quelle nourriture?

P1070080

Mise en place de la première nourriture

En règle générale, les vers mangent ce qui est organique:

- restes de légumes et fruits crus et cuits
– végétaux
– feuilles et sachets de thé, le marc de café, les filtres
– la poussière, les cheveux et poils, les ongles ;
– le carton et le papier (attention à ne pas mettre trop de papier encré, nocif pour les vers)
– les coquilles d’œufs
– de la fibre de coco
– litière de hamster, gerbille…
– éventuellement des granulés pour ver pour qu’ils restent en pleine forme
– essayer de conserver une nourriture variée pour un meilleur compost!

Les aliments doivent être coupés en petits morceaux, afin d’obtenir un résultat plus rapidement. Eviter les produits laitiers, la viande, les litières de chats et chiens, et les agrumes qui sont trop bactéricides… Eviter aussi les végétaux malades ou atteints de parasites

Compost et « thé »

Le compost fourni par les vers ainsi que le « thé » recueilli sont d’excellents fertilisants pour les plantes! Par exemple, pour utiliser le compost, il suffit de retirer les premiers centimètres de terre de vos plantes en pot et de les remplacer par du lombricompost, les arrosages feront le reste: les éléments nutritifs descendront petit à petit. (le terreau n’est pas du compost! Ne pas utiliser seulement du compost si vous souhaiter rempoter complètement vos plantes!)

Pour le « thé », il suffit de le diluer dans de l’eau (10% de thé et le reste en eau) car il est très concentré. Il se conserve très bien et constitue un parfait engrais liquide pour vos plantes!

Pour ~2 à 4 personnes et éducatif!


P1070081

Immeuble à lombrics et compostage

Un lombricomposteur avec 3 bacs de la taille « standard » permet de composter et de valoriser les déchets d’une famille de 2 à 4 personnes environ. De même, cela est un bon moyen de faire découvrir le tri ainsi qu’un peu de biologie aux enfants! Un bon outil pédagogique! D’ailleurs la plupart des enfants adorent les vers de terre… n’est ce pas?!

Seul inconvénient: le prix

A moins de le fabriquer vous même (plusieurs sites internet proposent des méthodes), il est vrai que les lombricomposteurs restent encore relativement chers…(entre 80 et 180 euros environ) Bien qu’à terme, ils permettent de faire des économies sur les taxes sur le poids des poubelles, sur l’achat des engrais, des composts…

Il en existe différentes sortes, en boutiques de jardinage, sur les sites écologiques…à vous de trouver le vôtre!

Alors qui s’y essaye?!

Quelques Sites internet intéressants et pour en savoir plus
- Deux catégories de lombrics: Vers de surface et vers enfouis sous la terre
- Résumé sur le lombric
- Journal de bord d’un lombricomposteur – Lombric à brac
- Terre vivante, le lombricompostage
- Des réponses aux questions les plus courantes
- Une brochure bien utile et explicative de nos amis belges

 

70px blog vert citron

A propos de l'auteur

Je m’appelle Mélanie, green-girl et passionnée, je suis paysagiste-herbaliste et formatrice-coach en cosmétiques faits-maison. J'essaie de faire de l'écologie un art de vivre au quotidien, pour tous, selon une philosophie et une éthique en lesquelles je crois. Depuis 2010, à travers ce blog Vert-Citron et différents livres/magazines, je vous délivre des conseils et des astuces écolo-nomiques. J'anime des balades botaniques et des ateliers/formations sur les plantes : des cosmétiques faits-maison à l'entretien de la maison, de la saponification au maintien de la santé, du compostage à l'art d'aménager son jardin. Au plaisir d'échanger avec vous!


Vos plumes vertes

N'hésitez pas à partager vos avis et vos questions greens!