Locavorisme et gaspillage alimentaire

200km-a-la-ronde.jpg  Sur France 5, cette semaine fut celle dédiée au gaspillage alimentaire et la mise en route de la nouvelle émission (en 6 épisodes ) de « 200km à la ronde ». Kézako? 5 familles du midi Pyrénées ont accepté de jouer le jeu du « Locavorisme ». Entendez par là, qu’elles ont dû vider leurs frigos et placards de tout ce qui n’était pas fabriqué à moins de 200km de chez eux! Adieu, chocolat, café, huile d’olive, sel, poivre…. Pendant 30 jours, elles vont devoir se nourrir exclusivement avec des produits locaux, dont les ingrédients et la fabrication de chaque produit proviennent de moins de 200km de chez eux…

Personnellement, si je regarde, ce n’est pas que je sois une adepte 100% locavore. Je suis pour privilégier les producteurs près de chez moi certes, surtout s’ils sont bio, mais je trouve important aussi de ne pas négliger le commerce équitable international et je ne renoncerai donc pas à quelques produits qui ne sont pas produits en France tels que chocolat, banane ou thé! C’est néanmoins, une expérience très enrichissante et que tout le monde devrait réaliser au moins une fois!! Elle permet de trouver des astuces de « remplacement », de redécouvrir nos produits du terroir, ré-apprendre à cuisiner.

On se rend compte que ce n’est pas pas si simple! Juste pour du pain par exemple: la farine de votre boulanger ne vient peut être pas du coin…! Alors, je pense que cela ne veut pas dire que vous allez être obligé de fabriquer votre pain tous les jours (enfin, pour le jeu, si!), mais cela amène une prise de conscience: le local n’est plus d’actualité aujourd’hui! Il revient avec le système des AMAP, entre autres, mais à part celà, c’est la croix et la bannière pour obtenir un produit 100% local!

200km-a-la-ronde.jpg

Concernant le choix de la région, je pense qu’ils n’ont pas pris la plus « difficile d’accès »… Je m’explique: la région Midi-Pyrénées est plus clémente que le nord-est par exemple! Il y’a plus de variétés, tous les légumes ou fruits sont mûrs plus tôts en saison, les 200km incluent un morceau d’Espagne, la mer, la montagne, …etc. Et chose non négligeable, j’ai l’expérience de la Lorraine et des Pyrénées: et l’impression que j’en ai, est que les petits producteurs bio et locaux sont plus développés dans le sud-ouest que dans le nord-est! Les produits du terroir dans les boutiques ou sur les marchés sont plus présents dans le sud, peut être sont-ils plus chauvins?! ;p Au risque aussi de me faire huer par mes confrères lorrains, car je sais que, petit à petit, des initiatives et manifestations locales sont lancées et prennent de « l’ampleur ».

Enfin, un mot: local ne veut absolument pas dire bio!!! Une des cinq famille avait décidé d’aller en magasion bio pensant trouver local et était scandalisée de voir que non! Atel point qu’elle en a sorti une ineptie qui m’a fait bondir: « à quoi sert le bio si ce n’est pas local? »  Sachez chère famille, que le bio signifie que la culture correspond à un cahier des charges précis indiquant par exemple de ne pas utiliser de pesticides chimiques. Le local, quant à lui signifie que vous achetez à un producteur proche de chez vous mais qui n’est pas forcément bio! En magasin bio, vous pouvez trouver du café, du poivre, différents vinaigres, du quinoa…etc!!! Ainsi, je me rends compte avec un grand effarement que dans la tête des gens, la différence n’est pas encore claire!

Un produit bio n’est pas forcément local! et Un produit local n’est pas forcément bio!

Certes ce serait l’idéal de pouvoir consommer bio et local. Et d’ailleurs, aujourd’hui, le dilemme est présent: beaucoup de cultures bio proviennent de pays étrangers car nous n’avons pas assez de producteurs français convertis au bio! Alors bio ou local? La question ne devrait pas se poser mais elle se pose! Heureusement, certaines initiatives commencent à voir le jour et meme que quelques magasins bio essaient pour certains produits de privilégier le local ou du moins le « français ». Bien sûr, si vous cherchez du
quinoa, du chocolat, du thé ou du café, il pourra toujours être bio mais certainement pas local !

Articles en relation:

http://alternatives.blog.lemonde.fr/pourquoi-manger-local
http://locavorespirit.wordpress.com/200-km-a-la-ronde-le-documentaire-realite-des-locavores

Gaspillage alimentaire

Il y’a eu une très bonne émission hier soir, jeudi 7 juin 2012: « Nos poubelles passent à table« . Une émission sur le gaspillage qui était un peu différente des autres et qui apportait des réponses. Malheureusement, si vous l’avez ratée, je ne l’ai pas retrouvée sur Pluzz… Je ne pourrai que vous mettre le lien de la page: un petit clic!

Voici aussi le résumé: « Faut-il vraiment jeter un yaourt dès lors que sa date de péremption est dépassée ? Existe-t-il un risque réel pour la santé de le manger ? Un concombre tordu pourra-t-il avoir sa place sur les étals des supermarchés ou doit-il absolument répondre à des critères esthétiques précis ? Pourquoi les grandes surfaces mettent-elles quotidiennement à la benne des produits qui sont encore bons à consommer ? Quelle raison pousse les boulangers à produire systématiquement 20 % de plus que ce qu’ils vont vendre ? Pourquoi, eux comme les autres, n’adaptent-ils pas leur offre à la demande réelle ? Enfin, est-il tout à fait normal qu’une orange parcoure 2 000 kilomètres pour, finalement, atterrir dans nos poubelles ? En s’appuyant sur des cas concrets, ce documentaire apporte des réponses à toutes ces questions et témoigne de l’absurdité de notre mode de consommation. Il révèle cependant aussi les initiatives et les solutions qui émergent ici et là à travers le monde. »


scandale-gaspillage-alimentaire.jpg

70px blog vert citron

A propos de l'auteur

Je m’appelle Mélanie, green-girl et passionnée, je suis paysagiste-herbaliste et formatrice-coach en cosmétiques faits-maison. J'essaie de faire de l'écologie un art de vivre au quotidien, pour tous, selon une philosophie et une éthique en lesquelles je crois. Depuis 2010, à travers ce blog Vert-Citron et différents livres/magazines, je vous délivre des conseils et des astuces écolo-nomiques. J'anime des balades botaniques et des ateliers/formations sur les plantes : des cosmétiques faits-maison à l'entretien de la maison, de la saponification au maintien de la santé, du compostage à l'art d'aménager son jardin. Au plaisir d'échanger avec vous!


Vos plumes vertes

3 Réponses pour “Locavorisme et gaspillage alimentaire”
  1. Urban dit :

    C’est assez scandaleux de voir toute la nourriture gaspiller par les grandes surfaces alors que tant de personnes ne peuvent se nourrir jusqu’à la fin du mois et même lorsqu’ils donnent à une
    association, il me semble qu’ils ont une exonération fiscale déductible   Bon week-end Bise :*

  2. Chris dit :

    Merci ma belle Vert Citron d’avoir parlé de 200km à la ronde ! Je n’avais pas vu à la télé, et j’ai vraiment beaucoup aimé !! On se rend compte que tout ce qu’on a vient de très loin, alors que,
    comme un des couples le disait, nos grand-parents avaient tout à portée de main. Et ça m’a touché aussi de voir que cette expérience renforce et crée tout de suite des liens… Je vais suivre ça
    !! C’est tous les jeudis donc ?

    bisous

  3. vert.citron dit :

    oui! c’est tous les jeudis pendant 6 semaines! moi aussi, ca m’interesse bien! on se donnera nos avis et commentaires respectifs!! ^^ bisous!!

Vos plumes vertes

N'hésitez pas à partager vos avis et vos questions greens!