Les médicaments? Triez et ayez le réflexe Cyclamed!

Cyclamed logo

Depuis 20 ans, l’association Cyclamed a pour mission de collecter les Médicaments Non Utilisés des particuliers dans un objectif environnemental et de sécurité domestique. Je me souviens encore des pub’ TV qu’on pouvait voir très souvent quand ce dispositif a été mis en place. Je me rends assez peu chez le médecin, j’utilise des méthodes naturelles et je ne croule donc pas sous les médicaments non utilisés ou périmés. Néanmoins, de temps en temps, je fais le tri dans ma vanity à médicaments, je mets de coté ceux qu’on n’utilisera plus puis zou direction la pharmacie !

Présentation de Cyclamed

Cyclamed est une association loi de 1901 à but non lucratif regroupant des adhérents de la profession pharmaceutique : pharmaciens d’officine, grossistes répartiteurs et laboratoires pharmaceutiques.  Elle a pour mission de collecter et valoriser les Médicaments Non Utilisés à usage humain (et non vétérinaires), périmés ou non, rapportés par les patients dans les pharmacies. Le dispositif ne s’adresse pas aux médicaments des hôpitaux, cliniques ou des professionnels.Tous types de médicaments sont récoltés: périmés ou non, en comprimés, gélules, sirops, pommades….  Ceci afin de sécuriser l’élimination des médicaments non utilisés, de préserver l’environnement et la santé publique. À ces fins, Cyclamed réalise des actions de sensibilisation et de communication auprès du grand public, des professionnels de santé et des acteurs environnementaux. Le « Réflexe Cyclamed » est un geste naturel qui doit s’inscrire comme une évidence. » Aujourd’hui, Cyclamed permet déjà de récolter près de 60% des médicaments: allons encore plus loin!

159940_pills_in_hand.jpg

© moketni

Ainsi, lorsque vous rangez votre boîte à pharmacie, il vous suffit de mettre dans un sac à part, les médicaments que vous n’utilisez plus ou qui sont périmés et de les rapporter à votre pharmacien qui doit vous les reprendre.

À la pharmacie, le contenu du sac est contrôlé et le pharmacien place les médicaments non utilisés dans un carton dédié « Cyclamed ». Une fois plein, il est fermé et marqué « À détruire ». C’est ensuite au tour du grossiste répartiteur de prendre la relève: il charge les cartons pleins des pharmaciens et les acheminera plus tard vers l’incinérateur partenaire de Cyclamed le plus proche. Les médicaments collectés y sont éliminés proprement, dans le respect des règles environnementales. L’énergie produite permet d’éclairer et de chauffer des logements.

Pour en savoir plus,n’hésitez pas à aller voir leur site! Il a été refait fin 2012 et personnellement, je le trouve vraiment très bien fait, pédagogique et ludique:  http://www.cyclamed.org/

shema-valorisation-energetique-medicaments-sirac-1500.jpg

Les médicaments et l’environnement – Pourquoi on ne doit pas jeter nos médicaments à la poubelle ou nos toilettes!


Les Français sont les plus grands consommateurs de médicaments au monde or  les médicaments jetés dans les poubelles ménagères peuvent être responsables d’une pollution importante des sols et des eaux. Or ils font partie des déchets ménagers qui représentent 28 millions de tonnes/an, soit plus d’un kilo par jour et par habitant. (sources Cyclamed)

D’après les données du Grenelle de l’environnement de 2008 :
– 43 % des déchets ménagers sont incinérés,
– 38 % sont enfouis,
– 13% sont recyclés,
– 6 % finissent vers des unités de compost pour un traitement biologique.

On ne le répètera pas assez mais les médicaments possèdent des molécules actives (sinon, on appelle ça des placébos…) et peuvent avoir des effets secondaires non souhaités et/ou toxiques dans l’environnement même avec de faibles concentrations. En effet, en les jetant dans les toilettes ou dans la nature, ils peuvent rejoindre le milieu aquatique et s’y dissoudre. Ils polluent alors les nappes phréatiques, les lacs, les eaux potables, les eaux d’assainissement… « La féminisation des poissons par l’ethinylestradiol contenu dans les pilules contraceptives est aujourd’hui avérée. De même, l’utilisation importante d’antibiotiques, pourrait être à l’origine d’un phénomène de résistance bactérienne observé. Les produits pharmaceutiques peuvent atteindre l’environnement de différentes manières :
– ingestion par les humains et les animaux : ils sont alors excrétés (urines, selles, sueur )
– dépôt de médicaments non utilisés ou périmés dans les toilettes ou la poubelle
– pratiques agricoles : élevage (aquaculture), amendement
– perte durant le procédé de fabrication ou un défaut d’efficacité des traitements d’eau » (Source Cyclamed)

A l’instar des antibiotiques donnés aux animaux élevés en « conventionnel » que nous retrouvons dans nos assiettes et que nous ingérons, certaines molécules actives de médicaments passent à travers les filtres et peuvent se retrouver dans les eaux que nous buvons… Sympathique programme… Lire l’article de Futura-sciences sur les traces de médicaments dans l’eau potable ou encore celui de cdurable.info

Afin de réduire notre impact environnemental, on peut donc rapporter à la pharmacie ses médicaments: c’est un geste simple de tri pour éviter qu’ils soient nuisibles à l’environnement et qu’ils nous fassent plus de mal que de bien de façon indirecte….

Campagne TV Cyclamed – 2013


Environnement et médicaments non utilisés… par cyclamed

Et vous, avez-vous le réflexe Cyclamed?

 70px blog vert citron

A propos de l'auteur

Je m’appelle Mélanie, green-girl et passionnée, je suis paysagiste-herbaliste et formatrice-coach en cosmétiques faits-maison. J'essaie de faire de l'écologie un art de vivre au quotidien, pour tous, selon une philosophie et une éthique en lesquelles je crois. Depuis 2010, à travers ce blog Vert-Citron et différents livres/magazines, je vous délivre des conseils et des astuces écolo-nomiques. J'anime des balades botaniques et des ateliers/formations sur les plantes : des cosmétiques faits-maison à l'entretien de la maison, de la saponification au maintien de la santé, du compostage à l'art d'aménager son jardin. Au plaisir d'échanger avec vous!


Vos plumes vertes

3 Réponses pour “Les médicaments? Triez et ayez le réflexe Cyclamed!”
  1. Sandrine dit :

    Je fais partie de ceux qui rammène leur médicaments usagés chez le pharmacien. Je trouve que cet acte devrait être automatique mais apparement non ! grrrr 

  2. Laly dit :

    J’ai le réflex ;-)

    Je fais très régulièrement le tri, et je rapporte à ma pharmacie.

    Biz

  3. vert.citron dit :

    moi je ne le fais pas tres regulierement… pour la simple et bonne raison, que je devrai le faire plutot dans mes HE… qui me servent principalement pour me soigner! héhé! bises!

Vos plumes vertes

N'hésitez pas à partager vos avis et vos questions greens!