[Vidéo] Anaïs s’en va t’en guerre au pays des tisanes

« Anaïs s’en va t’en guerre » raconte l’installation d’une jeune de 24 ans, en Bretagne, pour produire, cueillir et vendre ses mélanges de plantes aromatiques… Ce n’est pas tous les jours facile et pourtant… Les difficultés se succèdent mais Anaïs ne renonce pas. Entre RSA, loyers, terres à trouver, problèmes administratifs, Anaïs n’en démord pas et ira jusqu’au bout. Belle leçon de courage et de volonté contre les absurdités des problèmes d’installations agricoles en France…

Les tisanes d’Anaïs

Anaïs, 24 ans, veut devenir productrice/cueilleuse de plantes aromatiques et médicinales. Elle souhaite s’établir en tant qu’agricultrice. Elle souhaite aussi vendre ses propres mélanges, qu’elle fabrique « au nez ». Mais encore faut-il pour celà faire pousser ses plantes, les bichonner, désherber, trouver de quoi se nourrir, un toit, avoir un séchoir, une nurserie pour les bébés plants, montrer aux anciens agriculteurs qu’on peut être jolie et être agricultrice…
L’histoire se passe en Bretagne mais pourrait avoir lieu n’importe où en France… Alors qu’elle galère, les bobos parisiens trouvent le coté sauvage des infusions d’Anaïs « ultra-chic » et l’une des personnes qu’elle rencontre, lui assure qu’elle aurait adorer cultiver et cueillir ses plantes, robe courte, ajustée et talons à l’appui… Sûre qu’elle déchantera à la vue de ce film… Entre 2 mondes opposés, un terrain d’entente, pour peut-être un avenir prometteur coloré et goûtu! Anaïs apprend vite auprès de toutes ces personnes et aujourd’hui ses tisanes possèdent des noms poétiques et évocateurs, elle a son propre site internet, et développe les réseaux locaux: Ruches qui dit oui, fermes, magasins bio…

Cette histoire me touche d’autant plus que son métier est celui qui précède l’herboristerie au comptoir. Que seraient les herbalistes sans les producteurs-cueilleurs passionnés ? Anaïs aime les plantes, les connait, les bichonne et çelà se voit. Voici quelques mots de présentation issus de son site internet: « A l’adolescence, je me suis éloignée de la nature, jusqu’à la découverte des huiles essentielles et de leurs propriétés […]. J’ai trouvé ça magique! En plus d’être belles et parfumées, les plantes nous guérissent!  J’ai alors dévoré les livres que je trouvais sur les plantes à parfums, aromatiques et médicinales. Je voulais tout savoir! D’abord les reconnaître et les identifier, puis comprendre leurs pouvoirs, leurs principes actifs. […] Je me suis inscrite à une formation d’herboriste avec l’Association pour le Renouveau de l’Herboristerie (ARH). […]  Cette formation m’a passionnée et m’a permis de découvrir, au cours d’un stage pratique, la production des plantes aromatiques et médicinales […] je suis rentrée avec un rêve; (celui de) cultiver et faire redécouvrir ces plantes aux utilisations ancestrales. Je trouve simplement magique de partir d’une graine, et d’arriver à une jolie récompense, parfumée, savoureuse, et pleine de bienfaits. J’aime l’idée de prendre soin de ses petits trésors, de la pépinière jusqu’à leur consommation. L’idée du réconfort qu’elles peuvent nous apporter. […] Puis j’ai semé, bouturé, fertilisé, planté, désherbé, récolté, trié, et conditionné mes plantes. Je vous propose maintenant de les découvrir… En espérant qu’elles vous apporteront autant de bonheur que j’en ai eu à leur donner vie…

Témoignage d’autant plus bouleversant que celui-ci se passe à notre époque, avec une jeune fille qui en veut, et qui énonce les contradictions de plusieurs mondes qui se côtoient… Et encore… on ne parle pas dans ce film des difficultés des herboristes et des producteurs-cueilleurs à se faire entendre et faire reconnaitre leur métier.

anais-s-en-va-t-en-guerre-902

 

Vidéo – Anaïs s’en va t’en guerre – de Marion Gervais

« Anaïs a 24 ans. Elle vit seule dans une petite maison au milieu d’un champ en Bretagne. Rien ne l’arrête. Ni l’administration, ni les professeurs misogynes, ni le tracteur en panne, ni les caprices du temps, ni demain ne lui font peur. En accord avec ses convictions profondes, portée par son rêve de toujours : celui de devenir agricultrice et de faire pousser des plantes aromatiques et médicinales. Le film accompagne cette jusqu’au-boutiste. Seule contre tous. Peu lui importe. Elle sait qu’elle gagnera. Sélectionné au festival des Etonnants Voyageurs 2014 « 

Crédits:

✽ Réalisation Marion Gervais | Montage Solveig Risacher
✽ Durée 46′ | Format 16/9
✽ Avec la participation du CNC | Avec le soutien de la Région Bretagne | Avec le soutien de la PROCIREP & de l’ANGOA | Ce film a bénéficié de l’Aide à l’Ecriture de la Région Bretagne | © Quark / TVR, Tébéo, TébéSud – 2013

 

Source: www.quarkprod.com – anais s’en-va t’en guerre

 

Je ne sais pas si cette vidéo sera disponible longtemps, si ce n’est pas le cas, vous pouvez toujours visualiser un extrait ici. La vidéo entière se trouve ci-dessous, en cliquant sur l’image:

anais s'en va t'en guerre

Pour en savoir plus:

www.lestisanesdanais.fr
Anaïs Kerhoas – Le Vau-Morin – 35610 SAINS

06.37.76.39.56
anais_kerhoas@yahoo.fr

Edit:  Le film sur Anaïs et ses tisanes fait un vrai buzz. Suite aux nombreuses propositions d’aides des internautes, il a été crée une page ULULE pour aider Anaïs à acheter sa propre terre:  http://fr.ulule.com/les-tisanes-d-anais

70px blog vert citron

 

A propos de l'auteur

Je m’appelle Mélanie, green-girl et passionnée, je suis paysagiste-herbaliste et formatrice-coach en cosmétiques faits-maison. J'essaie de faire de l'écologie un art de vivre au quotidien, pour tous, selon une philosophie et une éthique en lesquelles je crois. Depuis 2010, à travers ce blog Vert-Citron et différents livres/magazines, je vous délivre des conseils et des astuces écolo-nomiques. J'anime des balades botaniques et des ateliers/formations sur les plantes : des cosmétiques faits-maison à l'entretien de la maison, de la saponification au maintien de la santé, du compostage à l'art d'aménager son jardin. Au plaisir d'échanger avec vous!


Vos plumes vertes

21 Réponses pour “[Vidéo] Anaïs s’en va t’en guerre au pays des tisanes”
  1. powings dit :

    J’ai regardé ce reportage cet apres-midi et je te remercie pour le lien vers le site d’Anais, j’ai cherché un peu mais sans trouvé.
    Une fille avec beaucoup de courage, une belle leçon d’humanité.

    • Vert-Citron dit :

      Je l’ai trouvé assez facilement mais je t’avouerai que je ne sais plus quels mots cles j’ai tapé! Son courage m’a vraiment touché pour ma part, car je ne sais pas si j’aurai le 10e d’elle!

  2. sophie dit :

    Une belle histoire de jeunesse, de difficultés, d’apprentissages, de tenacités…!

  3. Atalanta dit :

    Je suis tombée sur un documentaire qui raconte son histoire. Je comprends qu’elle t’ait touchée. Belle opiniâtreté de cette jeune femme.

  4. Pascale dit :

    Très joli parcours/images, merci pour le partage.
    NB : pour ma part voilà 30 ans que je pratique le jardin nourricier et médicinal + la pêche. Il me suffit de laisser mes robes ajustées au vestiaire pour enfiler les bottes le moment venu, ce n’est pas incompatible ;-)
    Pascale

    • Vert-Citron dit :

      héhé, je suis tout à fait d’accord avec toi Pascale :) tu es professionnelle ou tu es amateur? Où se situe ton jardin ?

      • Pascale dit :

        Le modeste jardin qui accueille avec bonne volonté mes petites envies et mon énergie épisodique d’amateur (j’y suis durant les vacances) se situe en Bretagne, sur la presqu’île de Rhuys dans le Morbihan : un climat très doux et une terre accommodante.
        J’entame une période de tests en permaculture, en toute humilité, ce qui laisse la part belle aux simples et aux herbes sauvages que nous dégustons à tour de bras ! Pascale

        • Vert-Citron dit :

          héhé, je n’en doute pas une seule seconde que tu en dégustes à chaque fois que tu y vas! les voici bien adaptées puisque tu n’y vas que pendant les vacances… les plantes n’ont pas besoin de nous lorsqu’elles sont bien :) j’espère avoir la chance d’avoir un jardin plus tard! car sur mon balcon, c’est le contraire, beaucoup de plantes ne sont pas adaptées pour y vivre des années a moins de fournir beaucoup de soins et d’attention ;)

  5. Eve-Emmanuelle dit :

    Ca m’a fait un bien fou de voir cette Anaïs …. toute simple , toute droite comme ses plantes bienfaisantes…. merci de nous la faire découvrir !

    • Vert-Citron dit :

      oui, c’est aussi un l’effet que ca m’a fait. elle est courageuse et en même temps nous communique ce courage et cette volonté. Tout ca… sans se départir de son amour pour les plantes et des soins qu’elle leur donne! J’ai hésité à ne partager la vidéo que sur FB, mais finalement, j’avais envie de partager plus intimement que sur un réseau social où elle aurait vite « disparue » du fil d’actualités.

  6. chiche dit :

    quel est le site de cette jeune femme??? Merci de me le renvoyer.

    Amitié.

  7. Michel35 dit :

    J’ai vraiment été touché par le courage et la tenacité de cette jeune fille. Elle a vraiment du mérite. Je lui envoie un petit chèque pour l’encourager.

  8. Michel35 dit :

    Pour tous ceux qui dire aider Anais à acquérir sa terre :
    http://fr.ulule.com/les-tisanes-d-anais/

    (reste 30 jours pour contribuer)

  9. idri dit :

    trop bien un coup de main rien de plus beau de vivre d eau fraiche et de plante vert

  10. Très belle découverte! Je suis admirative… je m’en vais faire un tour sur son site internet!

Vos plumes vertes

N'hésitez pas à partager vos avis et vos questions greens!