6 conseils pour cultiver et récolter vos aromatiques

150px VC aromatiqueNul besoin d’un très grand jardin pour pouvoir apprécier quelques plantes aromatiques et/ou médicinales pour ses salades d’été ou pour le maintien de sa santé, en infusion par exemple. Il suffit de quelques rebords de fenêtres, encore mieux d’un balcon et le tour est joué ! Nous vous dévoilons 6 conseils pour vous aider à les cultiver et ainsi assurer une jolie récolte!

1- Quelles plantes ?

La plupart des « herbes aromatiques » sont d’excellents accompagnements culinaires mais on le sait moins, elles possèdent aussi bien des vertus! Saviez-vous que le romarin est bon pour le foie, que le thym est un antiseptique majeur ou que la menthe améliore la digestion ? Toutes ces plantes que l’on retrouve séchées, en vrac ou en flacon, poussent facilement chez nous. D’ailleurs, la plupart de ces végétaux faisaient partie des « jardins de curé » où les médicinales avaient une place de choix.

« Que ton aliment soit ton premier remède » disait Hippocrate. Et cet aliment passe aussi par toutes ces petites herbes, qui mine de rien, possèdent de grands bienfaits pour notre santé.

De façon non exhaustive, voici quelques plantes aromatiques et à petits fruits que vous allez pouvoir faire pousser facilement chez vous : basilic, thym, romarin, framboisier, verveine citronnée, marjolaine, sarriette, persil, menthe, mélisse, ciboulette, fraisier, lavande, fenouil, estragon, coriandre, laurier sauce, sauge…

chives-829169_640

Certaines de ces plantes doivent se replanter tous les ans, elles sont dites « annuelles » (basilic, coriandre…) d’autres sont dites « vivaces ». Parmi les vivaces, certaines disparaissent l’hiver pour réapparaitre au printemps (menthe, mélisse…) et d’autres conservent rameaux et/ou feuillage pendant l’hiver (laurier sauce, lavande, thym…)

Vous vous dites que vous n’avez pas la main verte ? Et si on vous disait que la main verte n’est pas un don ? Les personnes qui semblent douées pour ce « don » sont en fait des personnes qui, d’instinct, savent observer et écouter les plantes, les comprendre et savoir ce dont elles ont besoin. Ces notions s’apprennent et tout le monde peut donc prétendre avoir la main verte, du moment, que l’on veut bien y consacrer un peu de son temps. Voici quelques points principaux à retenir :

2- L’orientation et l’arrosage

Ce sont deux des points clés à la bonne réussite de vos plantations. Les premières questions à vous poser sont : « quelle est l’orientation de ma/mon fenêtre/balcon/terrasse ? » « Quelle est sa durée d’ensoleillement ? » «  Y’a t-il du vent asséchant ? » «Reçoit-il/elle de l’eau lorsqu’il pleut ? »

Prenons quelques exemples : une lavande à l’ombre ne donnera quasiment pas de fleurs et périclitera rapidement, une menthe en plein soleil, avec peu d’eau ne prendra pas ses aises. Les plantes se nourrissent notamment d’énergie lumineuse et d’eau. Nous ne rentrerons pas dans les détails mais ces 2 points sont essentiels à la photosynthèse, processus vital et unique des plantes.

Lorsque vous aurez répondu à ces questions, vous pourrez alors choisir des plantes adaptées à leurs conditions de vie.

Soleil + modérément humide : basilic, ciboulette, verveine citronnée, persil, fraisier, fenouil, coriandre…

Soleil + sec : thym, marjolaine/origan, sarriette, lavande, estragon, laurier sauce, sauge…

Mi-ombre + modérément humide : framboisier, menthe, mélisse…

watering-791312_640

Si vos bords de fenêtres ou balcon sont soumis à la pluie : bonne nouvelle ! Rien de mieux que l’eau du ciel pour arroser ses plantes de façon « saine », écologique et économique. Celle-ci a aussi l’avantage de « nettoyer » les plantes et vous évitera quelques attaques intempestives et importantes de pucerons, cochenilles ou acariens.

Attention, les plantes en pots subissent plus facilement que les plantes en pleine terre, le dessèchement/pourrissement ainsi que le gel. Pensez-y ! ;)

 

2- Le substrat et l’amendement

**** Lire l’article en entier dans le n°16 de Blop ! ****

**** Rubrique « Bulle Verte » ****

**** GRATUIT / FREE ****

blop n16

Droit d’auteur images #1 et #2 –  Pixabay

 

70px blog vert citron

A propos de l'auteur

Je m’appelle Mélanie, green-girl et passionnée, je suis paysagiste-herbaliste et formatrice-coach en cosmétiques faits-maison. J'essaie de faire de l'écologie un art de vivre au quotidien, pour tous, selon une philosophie et une éthique en lesquelles je crois. Depuis 2010, à travers ce blog Vert-Citron et différents livres/magazines, je vous délivre des conseils et des astuces écolo-nomiques. J'anime des balades botaniques et des ateliers/formations sur les plantes : des cosmétiques faits-maison à l'entretien de la maison, de la saponification au maintien de la santé, du compostage à l'art d'aménager son jardin. Au plaisir d'échanger avec vous!


Vos plumes vertes

3 Réponses pour “6 conseils pour cultiver et récolter vos aromatiques”
  1. Céline dit :

    Bonjour Mélanie et merci pour ces bons conseils ! Cette année, le thym, le romarin, la menthe sauvage, le basilic et la ciboulette étaient présents sur mon balcon pour mon plus grand bonheur !
    J’adore les plantes et j’ai bien hâte d’en apprendre plus pendant ma formation en horticulture et jardinerie qui commence dans 2 semaines !!
    Merci aussi pour le lien vers ce web-magazine que je ne connaissais pas… les articles m’on l’air très intéressants :-)
    À bientôt et bonne fin d’été ! ;-)

    • alors, alors, as tu commencé ta formation?!!! dis m’en en plus!!! :)

      • Céline dit :

        Coucou Mélanie !
        Oui, ma formation a commencé le 1er septembre et j’ADORE ça !! Mes cours de botanique sont passionnants (on a un très bon prof) et il y a beaucoup de mise en pratique, ce qui rend l’apprentissage plus concret et intéressant je trouve. On a fait également 3 visites-sorties (1 parc, 1 jardin et 1 jardinerie) pour voir en quoi consiste le métier d’horticulteur dans chacun de ces endroits et on a aussi fait toute une journée de tailles dans un autre parc… Et puis dès la semaine prochaine, on est en stage pour 8 jours (pour moi, ce sera dans un parc que j’affectionne beaucoup). Bref, je suis ravie ! Bon, c’est quand même exigeant et pas toujours facile de retourner aux études quand ça fait plus de 20 ans qu’on en n’a pas fait (bonjour la mémoire, la concentration et le nouveau rythme !) mais j’aime tellement ça que ça en vaut la peine ! :-)
        J’espère que ça va bien pour toi et que tu vis toi aussi de beaux projets stimulants !?
        À bientôt ! ;-)

Vos plumes vertes

N'hésitez pas à partager vos avis et vos questions greens!