La Bagagerie des Halles et Alter Eco main dans la main

asso-main-libre-stand-alter-eco.jpgCe dimanche 18 décembre 2011, restera marqué par la rencontre de Vert.Citron avec certains membres « militants du bonheur » d’Alter Eco et avec le stand de l’association Mains Libres…  Laissez m’en vous en conter quelques bribes…

 Qu’est ce que la bagagerie des Halles de l’association Mains Libres?

La bagagerie a pour but principal de proposer aux personnes dans la rue de laisser leur « maison » et leurs affaires dans un lieu sûr et de pouvoir leur permettre d’essayer de retrouver du travail.  Elle est ouverte tous les jours, 2 fois par jour.
Vous, lorsque vous vous rendez à votre boulot, vous n’y allez pas avec votre lit, vos affaires de rechange, votre nécessaire de toilette…etc… Pour « eux » c’est pareil… Imaginez…vous êtes à la rue pour une raison X ou Y, vous essayez de retrouver du boulot mais tout le monde vous ferme la porte au nez en vous voyant arriver avec vos gros sabots et votre baluchon sur l’épaule…

14.jpg

 

✽  Avoir les « mains libres » pour essayer de retrouver une place dans la société…

Et c’est là que je trouve cette association VRAIMENT très utile et non dans l’assistanat comme beaucoup de détracteurs des associations caritatives le prétendent. Les bénévoles de cette association permettent à des personnes de pouvoir aller trouver un employeur sans être jeté tout de suite dehors au vu des affaires qu’ils promènent, et être catégorisés SDF = bons à riens et asociaux. 

Oui, vous allez peut être me trouver sévère, mais ne nions pas l’évidence… beaucoup réagissent comme cela… à la première impression et au premier visuel physique…

Et pourtant… combien aujourd’hui ont un ou plusieurs emplois sous-payés et n’arrivent pas à se payer un loyer, les factures d’eau, d’électricité, de chauffage…etc??? Ou tout simplement n’arrivant pas à se trouver un logement car ils n’ont pas de cdi???

asso-main-libre-stand-alter-eco.jpg

Je parle en connaissance de cause… Non, je ne suis pas à la rue et je gagne plus que le smic, et  oooh Nirvana: j’ai un cdi… Pourtant, dès la sortie de l’école, ayant trouvé un emploi en Normandie: j’ai dû habiter chez une amie car personne ne voulait louer un appartement à quelqu’un qui venait d’obtenir seulement un CDD en interim… C’est par cette amie que j’ai réussi à obtenir un appartement. dans sa propre agence.. 2 mois plus tard… Alors, oui, j’avais d’autres solutions: hotel ou gite: mais pas la peine de vous dire que ma paie y  serait passée… Par la suite, je suis revenue en région parisienne: entre moi qui était au chômage, et un CDD en 2e salaire…je ne vous parle même pas de la galère…! Les HLM avaient une liste d’attente de…. je ne compte même plus…et les agences immobilières fermaient toutes leurs portes…

Malgré des garants fonctionnaires… Mais non, ces derniers ne gagnaient pas assez… « Vous comprenez mademoiselle, il y’a au moins 20 dossiers bien meilleurs que le vôtre! » Encore une fois, c’est par contact que, par enchantement, ce petit dossier s’est retrouvé en haut de la pile d’une agence immobilière.

Un véritable sourire qui réchauffe le cœurbagagerie.jpg

Après cà, je me demande encore comment font tous ceux qui sont bien moins lotis que moi?!! J’ai des parents qui me soutiennent (financièrement parlant à l’époque), quelques connaissances amicales ou familiales, un diplôme qui devait me permettre d’obtenir un job correct et que j’aime…etc.  Alors, dites-moi, comment font justement ces personnes qu’on a écarté de la société pour revenir « dans le système »?! Car finalement, emploi et habitat, chez nous, sont indubitablement liés… Pas d’emploi = pas de logement et pas de logement = très difficile de retrouver un emploi… La spirale infernale s’enclenche…

Et si pour ces personnes, cette association était leur Coup de pouce que nous, nous avons eu autrement?

Voici les premiers paragraphes du descriptif de fonctionnement de la bagagerie des Halles:
« Partant du constat que les SDF sont encombrés et stigmatisés par leurs bagages, qu’ils peuvent par ailleurs perdre ou se faire voler, un groupe réunissant des volontaires SDF et ADF (« avec domicile fixe ») et des associations spécialisées du quartier a ouvert une bagagerie « Mains Libres » dans le quartier des Halles en mars 2007. L’équipement est innovant, à la fois dans la prestation offerte et dans le fait qu’il est géré en grande partie par ses propres usagers. La bagagerie « Mains libres » est destinée aux SDF fréquentant régulièrement le quartier des Halles et ne disposant d’aucune solution pour se libérer de leurs affaires. Le local de 135 m2, fourni par la Ville de Paris, se situe sur la terrasse du Forum des Halles au 101 rue Rambuteau, Paris 1er.
Il comprend 50 casiers non fermés d’un demi mètre cube chacun. La bagagerie est gérée par une association loi 1901, dont les membres sont les SDF détenteurs d’un casier, les bénévoles, les représentants des associations partenaires, les anciens usagers qui le souhaitent et les donateurs. Elle est gérée par un conseil d’administration composé de 6 SDF usagers, 6 ADF, 2 anciens usagers et 4 représentants d’associations partenaires. L’adhésion et le service de la bagagerie sont gratuits. Les permanences d’accueil se tiennent de 7h à 9h et de 20h à 22h tous les jours de l’année. »

Le stand des copains des Halles 

Tous les dimanches matin avec le marché, à l’angle de la rue Montorgueil et de la rue Montmartre, à 2 pas de l’église Saint Eustache (Paris), de 10h00 à 13h00, se tient un stand géré par des personnes sans-abri. Un partenariat entre l’association Mains Libres et Alter Eco depuis mars 2008

Ces personnes sans-abri vendent des produits Alter-Eco et tous les bénéfices de leurs ventes leur revient directement à 100%! Quel bel exemple de ré-insertion sociale par le travail et au contact des gens! L’emplacement est « prêté » par la ville de Paris.

Et…le comble (en positif, je l’entends), c’est que si vous ne le savez pas… vous ne vous douteriez pas que ce sont des personnes sans-abri! Alors: à bas tous les préjugés!

 SDF et ADF ensemble… Dans toutes les religions, le partage du repas
est quelque chose de sacré et de symbolique, un instant de partage et d’échanges…

stand-alter-eco.jpg
D’ailleurs, je reprends tel quel un paragraphe du blog d’ALter Eco « quand le commerce équitable est autant utile au nord qu’au sud« : « En passant près du stand, on n’imagine pas que celui-ci est tenu par des SDF. En effet, ils agissent de manière très professionnelle comme des vendeurs expérimentés et sont très bien organisés. Chaque personne  s’occupant d’une gamme de produit en particulier. Ils vont jusqu’à sensibiliser les passants sur le Commerce Equitable et leur parler des petits producteurs.[…]

Nous avons été également touchés par leur humilité et leur simplicité, tous les clichés que nous pouvions avoir sur les sans domiciles fixes sont très vite tombés à leur contact. C’est à ce moment là que nous avions réalisé que ces personnes sont parfois bien plus humaines que nous-mêmes. Ils se contentent de peu, prennent le temps d’écouter l’autre, n’hésitent pas à partager avec son prochain et ont une telle sincérité dans le regard qui très souvent en dit long… Nous avons été également bouleversés de connaître leurs déboires et le mépris qu’ils subissent au quotidien ainsi que les raisons qui les ont amenées à vivre dans la rue.

Une chose est sûre c’est qu’après avoir passé quelques heures en leur compagnie, nous sommes tous repartis chez nous avec à la fois un sentiment de gratitude et de honte. Un sentiment de  gratitude d’avoir vécu une expérience aussi enrichissante et d’avoir eu en face des personnes sincères et ouvertes. Un sentiment de honte, du fait que dans notre vie quotidienne, nous trouvons toujours un prétexte à nous plaindre alors qu’eux se contentent du strict minimum. Notre société a beaucoup à apprendre d’eux. »


stan-alter-eco.jpg

Quatre bonnes raisons d’acheter ces produits :

– issus du commerce équitable, ils permettent à des petits producteurs du Sud d’être mieux rémunérés ;
– ce sont des produits biologiques et de qualité ; en les achetant, vous permettez à des exclus du quartier de reprendre une activité économique.
– Les produits sont tout simplement excellents
– Les bénéfices des ventes vont intégralement aux personnes qui tiennent le stand, via l’association «Travail au clair » qui établit les feuilles de paie et acquitte les charges
sociales.

Voici « l’écologie » et mon utopie telles que je les conçois: humanisme, social, équitable, bio, international...

P1120587.JPG P1120589.JPG
Toutes les belles couleurs d’Alter Eco sont sur le stand des copains des Halles et vous attendent! Il y’a les fans de la marque et ceux qui découvrent! Attention! si vous mettez un pied chez Alter Eco vous ne voudrez pas revenir en arrière!
P1120588.JPG P1120591.JPG
Les copains des Halles? Des personnes comme vous et moi, empreintes de beaucoup de gentillesse, d’amabilité, de politesse et … de professionnalisme… même si quelques notions de commerce manquent encore à l’appel! ^^ Ce jour ci, Vert.Citron s’est procuré du miel et des parts de fondants au chocolat faits maison avec le chocolat…alter eco bien sûr…mmhhh!
P1120584.JPG P1120596.JPG
Rencontre avec des militants du bonheur et surtout William mon interlocuteur « privilégié » chez Alter Eco! Et… les plaquettes de chocolat promises…

 

Edit du 21.12.2011 : voici les réactions de la présidente et du vice-président de l’association Mains Libres:

« Je suis philippe le vice president de mains libre et j’ai travaille pendant deux ans sur le stand equitable de mains libre et j’en suis un des initiateurs avec bernard Dubois et Jean Redeuil qui est vice president lui aussi et bien sur Elisabeth bourguinat notre tres chère présidente. Pour moi, le fait d’avoir travaille sur le stand ma permis de me remonter et le moral et de me sentir utile a tous oh ce n’etait pas rose tout les W.E mais l’ambiance etait toujours bonne enfant d’où le nom des copains des Halles, une bande de pote qui ont envie de ce remettre le pied a l’etrier si si sa EXISTE et de part les gateaux et les produit d’Alter Eco ont y arrive malgres le froid en hiver et la pluie en automne mais quel bonheur de voir le sourire de nos clients qui content de nos produits reviennent sur le stand dimanche apres dimanche, sa c’est ce qui me manque le plus car je ne fait plus partie de l’equipe, place aux jeunes.
Maintenant grâce a mains libre et à l’asso partenaire  » aux captifs la libération  » je ne suis plus dehors j’ai maintenant depuis bientôt un an un chez moi et cela est le résultat de tout le travail que j’ai pu faire sur moi grace au bon boulot de main libre et aussi des asso partenaire de mains libres ON PEUT SORTIR de la rue lorsque comme mains libres on trouve des personnes qui vous ecoutent et pour qui vous n’etes pas qu’un numéro. En resumé si tu me demandais c’est quoi mains libres et le stand pour toi ? Je te repondrai  » etre simplement humain « 

« MERCI beaucoup, votre article est vraiment FORMIDABLE !!! Je fais passer l’adresse aux membres de notre assoce, tout le monde va en être très heureux de lire votre article. Amicalement,Elisabeth (la présidente) »

70px blog vert citron

A propos de l'auteur

Je m’appelle Mélanie, green-girl et passionnée, je suis paysagiste-herbaliste et formatrice-coach en cosmétiques faits-maison. J'essaie de faire de l'écologie un art de vivre au quotidien, pour tous, selon une philosophie et une éthique en lesquelles je crois. Depuis 2010, à travers ce blog Vert-Citron et différents livres/magazines, je vous délivre des conseils et des astuces écolo-nomiques. J'anime des balades botaniques et des ateliers/formations sur les plantes : des cosmétiques faits-maison à l'entretien de la maison, de la saponification au maintien de la santé, du compostage à l'art d'aménager son jardin. Au plaisir d'échanger avec vous!


Vos plumes vertes

5 Réponses pour “La Bagagerie des Halles et Alter Eco main dans la main”
  1. Sealeha dit :

    Comme je suis heureuse de lire cet article !! Merci ! Merci de nous avoir fait connaître cette initiative, que je trouve, comme toi, très intelligente, tant dans la forme que dans le contenu !
    Merci aussi de tout ce que tu écris, je suis 100% d’accord avec toi, et c’est exactement comme ça que j’envisage les choses également…

    Bref, continue ton blog comme ça !! ça fait du bien un peu d’air frais ^^

  2. rangoonn dit :

    Alors là j’applaudis à 2 mains ce genre d’association, que ce soit la bagagerie ou le stand ! Enfin des actions concrètes !

    Par contre honte à ceux qui volent les vélos. Mon fils et mon mari ont pris le parti d’aller au boulot à vélo ( ce qui correspond à 25 km aller/retour pour mon mari). Mon fils s’est fait voler
    son vélo, acheté avec ses premières payes, et pour lui ce n’était pas un outil de loisir !

  3. Anissina dit :

    Très bel article et super initiative. Vu que c’est sur Paris je ne pourrais pas aller les soutenir mais le coeur y est lol

    D’ailleurs moi aussi j’adore leur chocolat, il est super bon.

    J’ai moi même vécu une année de galère dans un hôtel miteux à chercher desepérément du boulot sur Perpignan quand j’étais jeune, à crever la dalle et preque faire la manche pour une clope… Mais
    heureusement on peut s’en sortir si des gens nous tendent la main (pour ma part je suis retournée chez mes parents ;)) mais on oublie jamais.

    J’espère que les personnes du stand verront un jour le bout du tunnel.

    Bizelfiques 

  4. Un Grand Merci à toi Vert-Citron pour ce magnifique et bel article remplit de sincérité ! C’est vraiment gentil et courageux à vous d’avoir fait près d’une heure de vélo pour venir nous soutenir
    dimanche matin !
    Bonne nouvelle, le stand va finalement reprendre l’année prochaine ! Nous ferons régulièrement des animations tout au long de l’année pour les aider et leur amener plus de clients !
    Sinon on est vraiment désolé pour le vélo de z’hom ! Le mieux c’est peut-être d’opter pour la solution abonnement 1 an vélib (on a de la chance chez Alter Eco, on nous rembourse l’abonnement pour
    nous inciter à nous déplacer en vélo)!

  5. vert.citron dit :

    C’est une excellente nouvelle même! il faudra que j’essaie de passer de temps en temps et pourquoi pas rameuter des clients avec vous?! ;)

    pour le velo de z’hom ca va etre achat d’antivol en U, surtout! c’est ce que nous ont dit des personnes qu’on a croisé pres de nos velos (enfin de mon velo restant) Effectivement tous les autres
    avaient des U. le notre a été scié ou coupé plus que facilement! aujourd’hui, je dois laisser mon velo en ville… j’ai peur de ne pas le revoir maintenant! lool! car je n’ai pas encore cet
    antivol!

    A bientot!!

Vos plumes vertes

N'hésitez pas à partager vos avis et vos questions greens!