Fluide corporel estival – Urucum, Carotte et Monoï

10 juin 2014 par  
Classé dans Corps, Cosmétiques, Crèmes-Baumes

Une recette de crème pour préparer sa peau au soleil. L’ingrédient phare de ce produit fait-maison est l’urucum, également appelé roucou et très riche en béta-carotène. Il est issu d’un arbuste (Bixa orellana) poussant au Brésil, Bolivie ou Nicaragua. Les indiens d’Amazonie l’utilisaient traditionnellement sur la peau afin de se protéger du soleil et des moustiques, d’où le nom de « peaux rouges ». La poudre est extraite des graines, on la retrouve aussi dans des compléments alimentaires à prendre en interne. L’urucum est ici accompagné d’ingrédients au pouvoir cicatrisant, adoucissant, anti-oxydant, hydratant, humectant. Un petit fluide parfait pour la belle saison !

 

  • Zoom sur les ingrédients utilisés dans cette recette (100g): (sources: Aroma Zone)
55.9% d’Hydrolat de sauge
Salvia officinalis
Régénérant et antioxydant, purifiant et équilibrant, régule la transpiration excessive
15% de Macérat d’urucum
Bixa orellana

Très riche en béta-carotène : ~100 fois plus que la carotte:prépare la peau au soleil, riche en oligo-éléments : cuivre, zinc, magnésium; favorise la pigmentation (favorise la fabrication de mélanine responsable du bronzage); Anti-oxydant naturel : diminue la cytotoxicité induite par les UVA, piège les radicaux libres et renforce les propriétés élastiques de la peau;Répulsif des insectes

8% de Monoï tiaré
Cocos nucifera oil and Gardenia tahitensis flower extract
Nourrit, adoucit et apaise la peau, protège la peau contre les agressions extérieures, prolonge l’hydratation de la peau, rend la peau plus lisse et plus élastique.
7% de miel liquide
Mel
Favorise l’hydratation de la peau, Accélère la cicatrisation, Adoucissant, Calme les irritations.
5% de Glycérine végétale
Glycerin
Humectant et hydratant, Adoucissant
6% de CE n°2
Cetearyl wheat straw glycosides (and) cetearyl alcohol
Auto-émulsifiant : permet de réaliser des émulsions stables sans nécessité de co-émulsifiant ou stabilisant. Utilisation très facile, formation d’émulsions très stables possible au fouet manuel. Très bonne stabilité des émulsions dans une large gamme de pH
2% d’huile essentielle de Carotte
Daucus carota

Revitalisante, régénérante, tonique cutanée, cicatrisante, désclérosante

0.5% de gomme Xanthane
Xanthan gum
Gélifiant de l’eau et des phases aqueuses, stabilisateur d’émulsions, modificateur de toucher
0.6% de conservateur
Benzyl alcohol, Dehydroacetic acid, aqua.
Antibactérien et antifongique à large spectre, empêche les développements de bactéries, levures, moisissures dans les produits cosmétiques contenant une phase aqueuse.

 

  • Mise en œuvre de la recette

Nettoyer et désinfecter le matériel, les ustensiles, le plan de travail et les mains.

1° Peser à l’aide d’une balance de précision, la cire émulsifiante ainsi que les huiles végétales. Placer le tout dans un bol en inox et mettre doucement au bain-marie. Ne plus toucher au bol et laisser fondre tranquillement.

2° Peser l’hydrolat et le mettre dans un 2e bol inox.

3° Peser la gomme Xanthane et la disperser en pluie, petit à petit, dans ce bol tout en remuant.

4° Peser la glycérine et la rajouter dans le bol contenant l’hydrolat. Placer le tout au bain-marie.

5° Lorsque toutes les paillettes de cire émulsifiante du 1er bol sont fondues, attendre encore 2 minutes et remuer légèrement. Retirer les 2 bols du bain-marie.

6° Verser en mince filet la phase aqueuse dans la phase huile tout en remuant au mini-fouet. L’émulsion se forme. Continuer à mélanger pendant 5 minutes.

7° Peser le miel et l’huile essentielle de carotte et les ajouter à l’émulsion. Homogénéiser.

8° Peser le conservateur et homogénéiser le tout.

9° Verser dans un flacon pompe stérilisé.

 

Note: Ce fluide est hydratant, adoucissant, protecteur, réparateur, cicatrisant mais non auto-bronzant! Il prépare la peau au soleil et il est riche en béta-carotène:
★ il ne remplace pas une crème protectrice anti UV !
★ il favorise le bronzage de la peau mais ne la colore pas artificiellement
★ attention aux nez fins ou à ceux qui pensent obtenir une odeur de monoï! Ce fluide possède une odeur prononcée de carotte. Si vous ne la souhaitez pas, vous pouvez supprimer l’HE de carotte, ajouter une part de macérât huileux de carotte en diminuant l’urucum et augmenter la proportion de monoï. Les effets de l’urucum seront alors amoindris.
★ commencer à appliquer quelques semaines avant l’exposition au soleil

L’avis de Vert-Citron:

Ce fluide frais, un peu gélifié, supra-léger, non gras, pénétrant vite et laissant sur la peau un « voile de soie » est adopté pour le retour de la belle saison! Sa couleur pep’s et ensoleillée va de pair avec sa fonction. Seul petit bémol: l’odeur d’huile essentielle de carotte, très présente et reconnaissable. Ce fluide n’est pas à mettre dans les mains d’un tout jeune converti aux soins naturels! ;)  Comme relaté plus haut, la recette pourra être légèrement modifiée si vraiment on ne supporte pas cette odeur.

Je l’utilise quasiment tous les jours sur les bras et sur les jambes depuis fin mai. Après quelques semaines pluvieuses et une peau non préparée « naturellement » au soleil, je suis allée à la montagne. Séjour ensoleillé et temps estival au programme avec une majorité du temps passé à l’extérieur en manches courtes et short. J’ai bien sûr appliqué une crème protectrice anti-UV. Là où d’habitude, j’aurai eu tout de même des coups de soleil (pour ceux me connaissant, ils savent que j’ai la peau très blanche ne bronzant pas facilement), je n’ai pas eu la peau brûlée, et pas de pelades en vue… Quant à l’activation du bronzage, elle est bien présente mais restant relativement faible pour l’instant. Attendons le retour du soleil et des vacances… ;)

 


 

Rappel important:
Si vous réalisez des recettes de cosmétiques ou autre DIY présentées sur ce blog, Vert.Citron décline toute responsabilité quant aux éventuelles allergies ou mauvaises manipulations. Veillez à prendre toutes les précautions de confection et d’usage. Les huiles essentielles sont actives et ne sont pas anodines.

 

70px blog vert citron

A propos de l'auteur

Je m’appelle Mélanie, green-girl et passionnée, je suis paysagiste-herbaliste et formatrice-coach en cosmétiques faits-maison. J'essaie de faire de l'écologie un art de vivre au quotidien, pour tous, selon une philosophie et une éthique en lesquelles je crois. Depuis 2010, à travers ce blog Vert-Citron et différents livres/magazines, je vous délivre des conseils et des astuces écolo-nomiques. J'anime des balades botaniques et des ateliers/formations sur les plantes : des cosmétiques faits-maison à l'entretien de la maison, de la saponification au maintien de la santé, du compostage à l'art d'aménager son jardin. Au plaisir d'échanger avec vous!


Vos plumes vertes

10 Réponses pour “Fluide corporel estival – Urucum, Carotte et Monoï”
  1. Lys blanc dit :

    Très jolie recette! J’ai failli utiliser mon huile de rocou aussi dans la dernière cette,il faudra que j’y pense.
    J’adore la couleur de ta crème.
    Bises

    • Vert-Citron dit :

      Merci Lys Blanc! Oui, j’avoue que le macérât d’urucum donne vraiment de jolies couleurs! pas besoin de colorant! hihi!
      Je pense que j’utiliserai mon reste de macérat dans ma prochaine creme visage mais en proportion moindre ;)
      Bises!

  2. Sandrine dit :

    Très bonne idée ce fluide avec l’urucum ! Tu as fait ton macérât d’urucum avec quelles huiles végétales ? Justement j’ai aussi un macérât d’urucum que je laisse macérer dans mon frigo. J’ai hâte de l’utiliser dans un soin visage. Bises

    • Vert-Citron dit :

      Je fais la plupart de mes macérâts avec de l’huile de sésame. C’est une bonne huile pour la peau et elle ne rancit pas très vite ;)
      Oui, moi aussi, la prochaine fois, j’utiliserai mon reste de macérât dans ma crème visage. mais je termine déjà celles que j’ai en route! ;) Bises

  3. sophie dit :

    Ce fluide pourrait-il convenir aux enfants ?

    • Vert-Citron dit :

      oui tout à fait! Mais s’ils sont vraiment très jeunes, (moins de 3 ans) retire l’huile essentielle de carotte. Tu pourras aussi interchanger par exemple en mettant du jus de carotte (ou de l’hydrolat de carotte) additionné d’hydrolat de lavande à la place de l’hydrolat de sauge.

  4. LPS dit :

    Très jolie recette!
    J’utilise les mêmes actifs que toi! Le trio carotte urucum monoï est de sortie chez les slow ;-)

    • Vert-Citron dit :

      il est de sorti et (presque) de saison! ;) je crois que vous avez eu beau temps ces derniers jours à paris… pour moi, ce fut plus mitigé dans les pyrénées!

Vos plumes vertes

N'hésitez pas à partager vos avis et vos questions greens!