Paillage en granulés et enrichi en MO – test Botanic

botanic-paillis-potager1.JPG

J’ai pu tester dernièrement une des nouveautés de Botanic: le paillage en granulés enrichi en engrais organique … Le paillage au potager et au jardin possède de multiples avantages, découvrez-les ici, ainsi que l’avis de Vert-Citron sur ce produit proposé par Botanic.

Présentation du produit 

botanic-paillis-potager1.JPG

Conditionné en seau

Ce paillis se présente sous la forme de granulés de paille de céréales compressée et enrichis en engrais organique. Il est utilisable en agriculture biologique. Après arrosage, ces granulés se délitent et gagnent quatre fois leur volume. Paillis spécialement adapté pour tous les légumes et petits fruits du potager. D’un usage facile, il limite le désherbage et l’arrosage, il protège puis enrichit le sol à chaque pluie ou arrosage et en s’incorporant petit à petit au substrat.

 

 

Pour le petit +: Produit compressé qui permet de réduire l’impact des transports
Prix: 9.90€ les 3L compressés (12L après arrosage)

 

Pourquoi pailler son sol ?

Encore trop de jardiniers et même d’agriculteurs ne paillent pas leurs sols et les laisssent nus… Cela est préjudiciable à n’importe quelle saison ! Il suffit de regarder la nature pour observer qu’un sol riche n’est jamais nu! On y retrouve des feuilles mortes, des brindilles… le tout, décomposés par les micro-organismes qui viendront aérer et enrichir la couche de surface, améliorant les échanges gazeux, l’eau disponible pour les plantes…etc. Ainsi, la nature, comme toujours, se débrouille très bien sans nous. Le but quand nous jardinons (ornement ou potager) est de reproduire un semblant de nature mais « organisé ». Afin de ne pas perturber le sol et d’en faire un substrat inerte, le paillage est un moyen pratique et décoratif de reproduire la nature… et de s’économiser au jardin!

Sans paillage que se passe-t-il?

botanic-paillis-potager.JPG

Aspects Avant/Après

- le sol se lessive petit à petit perdant sa couche supérieure riche & humifère et manquant petit à petit de cohésion. (cela se remarque très facilement avec les sols agricoles conventionnels… ou tout simplement dans les massifs en bas de mon immeuble (!)) C’est encore pire quand on vient perturber profondément le sol avec des labours ou des bêchages intenses.

- le sol est plus enclin au  ravinement lors des pluies, notamment lorsque le sol est nu (sans végétation) et qu’il est devenu imperméable après avoir perdu sa couche supérieure riche et fine.

- l’eau apportée ne parvient pas jusqu’aux racines et coule en surface à cause d’une croute de surface imperméable

- l’eau du sol s’évapore aussi plus facilement en n’étant plus active pour les végétaux

- le sol est plus sujet aux variations de températures néfastes aux micro-organismes, lombrics…etc

- les plantes adventices sont plus nombreuses à s’installer (quand le sol n’est pas encore imperméable) et plus difficiles à déloger

L’avis de Vert-Citron

Ce paillis me fait penser à certaines litières (pour chat) végétales… qui fonctionnent sur le même système… J’avais donc un peu peur que ma chère Dalhia prennent mes jardinières pour ses nouveaux waters ! ^^

D’un point de vue général, je dirai que rien ne remplace un bon paillage BRF (Bois raméal Fragmenté) broyé finement… (Article du site Terre Vivante à lire: www.terrevivante.org – mieux que le compost le bois-rameal fragmenté?) Néanmoins, pour les petits espaces ou les jardinières comme sur mon balcon, ce n’est pas toujours facile d’obtenir du BRF très fin et les nutriments sont vite perdus ou trop vite assimilés par les plantes dans ce type de jardinage… Ainsi, ce système de paillage en granulés compressés permet:

- 1° de répandre le paillis très facilement au pied des plantes

- 2° d’apporter des nutriments aux plantes à chaque arrosage

- 3° de se mélanger finement avec le substrat petit à petit et de l’enrichir

- 4° de bien retenir l’eau à chaque pluie ou arrosage

- 5° de se colmater, sans devenir étanche, pour éviter la prise au vent et l’essaimage de paillis sur le balcon du voisin…

Attention à ne pas avoir la main trop lourde lors de l’épandage des granulés… sinon garde au débordement lorsque ceux-ci se mettent à gonfler!! En exemple ci-dessous, le pot en terre avec les granulés… en contient trop… j’ai dû en retirer  par la suite et en mettre dans d’autres contenants!  D’un point de vue esthétique, je trouve toujours plus belles des plantations paillées et mises en scène que des végétaux où la terre est nue. Peut-être parce que j’ai en mémoire tous les inconvénients d’un sol non protégé?

Personnellement, je recommande vivement ce type de paillage pour les petits espaces ou pour les plantations en pots. Il est particulièrement adapté à nos jardins miniatures de villes. Si vous avez la chance de posséder un grand jardin, le BRF (ou autre paillage organique) sera lui plus utile et plus recommandé!

botanic-paillis-potager3 botanic-paillis-potager4.jpg
botanic-paillis-potager2.jpg botanic-paillis-potager7.jpg

EDIT après quelques mois d’utilisation: A la longue, ce paillage a tendance à devenir imperméable… j’ai aussi pu voir quelques champignons pousser dans mes potées!

En bonus: Vidéo sur les principes de base du paillage

Liens à visiter:

www.botanic.com – le paillage au jardin: un atout ecologique 

www.botanic.com – le paillage champion du jardinage ecologique

 

by vert citron signature

A propos de l'auteur

Je m’appelle Mélanie, green-girl et passionnée, je suis paysagiste-herbaliste et formatrice-coach en cosmétiques faits-maison. J'essaie de faire de l'écologie un art de vivre au quotidien, pour tous, selon une philosophie et une éthique en lesquelles je crois. Depuis 2010, à travers ce blog Vert-Citron et différents livres/magazines, je vous délivre des conseils et des astuces écolo-nomiques. J'anime des balades botaniques et des ateliers/formations sur les plantes : des cosmétiques faits-maison à l'entretien de la maison, de la saponification au maintien de la santé, du compostage à l'art d'aménager son jardin. Au plaisir d'échanger avec vous!


Vos plumes vertes

8 Réponses pour “Paillage en granulés et enrichi en MO – test Botanic”
  1. Anne Marie dit :

    tu as bien fait de faire cet article… J’avais oublié mon seau de paillis… Que je vais vite installer demain autour de mes salades dans mon potager en carrés !

    pas de souci pour la photo ;o) bise

  2. J’en avais mis dans quelques pots en fin d’hiver pour voir la texture une fois gonflé… et cette après-midi j’ai fini le seau dans mes fraisiers que j’ai nettoyé (il m’en manque un peu) je
    n’avais pas été très satisfaite du paillage que j’avais fait avec de la paille l’année dernière. A suivre !

  3. Sylvaine dit :

    Moi, je ne paille pas, je laisse les adventices qui sont préférées à nos plantes cultivées par les petites bêtes et manngées par mes tortues.

    Bonne soirée

  4. Isa-Marie dit :

    Ca m’a l’air d’être une bonne solution !

    Amitiés

    Isa-Marie

  5. vert.citron dit :

    héhé, j’ai hate de voir ton article aussi! mamzelle!!! :)

Vos plumes vertes

N'hésitez pas à partager vos avis et vos questions greens!