Fabriquer son sirop de bourgeons de pin pour l’hiver

8 février 2015 par  
Classé dans Phytotherapie, Santé-Maison, Sirop

150px VC sirop de bourgeons de pinRéaliser son propre sirop médicinal, c’est simple, ludique et pédagogique. Je vous ai déjà parlé du sirop de menthe, ou encore du sirop de thym… aujourd’hui, je vous présente le sirop de bourgeons de pin, très utile pendant la saison froide! Le pin est une des plantes phares de l’arbre respiratoire et aux propriétés immuno-stimulantes. Idéal en cas de toux, rhume, bronchite, il vous fera passer un meilleur hiver!

Le pin sylvestre (Pinus sylvestris) est un bel arbre de nos régions, pouvant atteindre 40m de haut. Il se reconnait notamment à son tronc à l’écorce crevassées et rougeâtre. Les aiguilles sont engainées par deux et sont vert-bleuté. Les bourgeons de pin sont un remède traditionnel de l’herboristerie depuis le Moyen-Age. On préférera les bourgeons foliaires du printemps plus riches en actifs.

Difficulté: facile Préparation: 12h + 6h Cuisson: 30min

610px VC sirop de bourgeons de pin

Ingrédients pour ~400ml de sirop

❧ 30g de bourgeons de pin
❧ 30ml d’alcool (ici rhum à 55°C)
❧ 280ml d’eau
❧ 330g de sucre non raffiné

 

Focus sur:

les bourgeons de pin (Pinus sylvestris Bg) : Ils sont principalement constitués d’oléo-résine (térébenthine, glucoside) et d’huile essentielle riche en mono-terpènes (alpha et béta-pinène). Les bourgeons de pin sylvestre possèdent des propriétés balsamiques, antiseptiques des voies respiratoires et urinaires, expectorantes (stimulent les sécrétions bronchiques), toniques, fluidifiantes et stimulantes des cortico-surrénales. Ils sont indiqué en cas de toux, de rhume, trachéite, allergie, cystite, laryngite, angine. Le pin contient des dérivés terpéniques, il est à prendre avec précaution si antécédents de convulsion.

Nb: D’autres espèces de pin comme les pins maritimes (P.pinaster), noirs (P.nigra), parasols (P.pinea)… peuvent aussi être utilisés de la même façon que le pin sylvestre.

le sucre non raffiné: le sucre blanc conserve mieux que le sucre non raffiné car moins riche en nutriments… Pour ma part, je préfère justement profiter des bienfaits du « vrai » sucre… Le sirop se conservera tout de même plusieurs mois au frigo, une fois ouvert. Sinon, le conserver dans un endroit frais, au sec et à l’abri de la lumière.

Ici, nous prenons comme référence 1650g de sucre pour 1L de colature à chaud… Après les différentes macérations et infusions, nous obtenons 20cl de colature soit 330g de sucre.

A lire aussi: www.altheaprovence.com – confection sirop

 

Préparation du sirop médicinal de bourgeons de pin

1° – Peser 30g de bourgeons de pin, les placer dans un récipient en verre refermable.

550px VC sirop de bourgeons de pin 4

2°- Réaliser une macération alcoolique: Verser sur les bourgeons de pin 30ml d’alcool et bien secouer le tout. Les bourgeons doivent bien s’imprégner et s’imbiber. Laisser macérer entre 12 et 24h, en secouant régulièrement. Grâce à cette macération, les principes actifs de la résine peuvent être extraits.

3°- Réaliser une macération aqueuse: Faire bouillir l’eau et la verser sur le mélange bourgeons + alcool.

4°- Obtention de la colature: Après 6h de contact, filtrer la préparation. Nous obtenons environ 20cl de colature.

6° – Réalisation du sirop: Porter à ébullition la colature obtenue pendant 2 minutes. Diminuer le feu et verser le sucre puis faire cuire jusqu’à l’obtention d’un liquide sirupeux. Veiller à toujours bien mélanger pendant cette étape.

550px VC sirop de bourgeons de pin 3

7° – Mettre aussitôt en bouteille – préalablement désinfectée – pour profiter d’une stérilisation à chaud. Refermer le flacon dans la foulée.

550px VC sirop de bourgeons de pin 2

8° – A conserver au frais après ouverture et à consommer rapidement.

Utilisation

❧ 4 à 5 cuillères à soupe par jour en cas de toux ou bronchite (posologie indicative) ou lorsqu’on sent le refroidissement arriver.

❧ 1 cuillère à soupe de sirop dans une tisane

❧ Pour compléter l’action des bourgeons de pin, il est aussi très utile de diffuser de l’huile essentielle de pin sylvestre dans les pièces principales de la maison ou au bureau pour profiter de ses vertus antiseptiques de l’air ambiant. Son odeur fraîche, résineuse et balsamique est très agréable.

 

550px VC sirop de bourgeons de pin

 

(Sources: Formation d’herbalisme | Le petit larousse des plantes qui guérissent – G.Debuigne & F.Couplan | L’herboristerie – P. de Bonneval | Le petit larousse des huiles essentielles – T.Folliard | www.pharmaciedelepoulle.com )

 

Pour rappel: Cet article a but informatif ne remplace aucunement l’avis d’un médecin, spécialiste ou pharmacien! Si vous réalisez des recettes cosmétiques ou médicinales présentées sur ce blog, Vert.Citron décline toute responsabilité quant aux éventuelles allergies ou mauvaises manipulations. Veillez à prendre toutes les précautions d’usage (femmes enceintes, interactions médicamenteuses…). De plus, ce blog ne possède pas de visée thérapeutique; il aide seulement au mieux-être et à l’entretien de sa santé, veuillez consulter votre médecin, votre pharmacien ou autre professionnel de santé si vous avez le moindre doute. Il n’est pas dans l’intention du blog Vert-Citron de poser des diagnostics ou de remplacer une consultation. Il décline toute responsabilité dans les cas d’auto-prescription sans l’autorisation préalable d’un professionnel de santé.

70px blog vert citron

A propos de l'auteur

Je m’appelle Mélanie, green-girl et passionnée, je suis paysagiste-herbaliste et formatrice-coach en cosmétiques faits-maison. J'essaie de faire de l'écologie un art de vivre au quotidien, pour tous, selon une philosophie et une éthique en lesquelles je crois. Depuis 2010, à travers ce blog Vert-Citron et différents livres/magazines, je vous délivre des conseils et des astuces écolo-nomiques. J'anime des balades botaniques et des ateliers/formations sur les plantes : des cosmétiques faits-maison à l'entretien de la maison, de la saponification au maintien de la santé, du compostage à l'art d'aménager son jardin. Au plaisir d'échanger avec vous!


Vos plumes vertes

38 Réponses pour “Fabriquer son sirop de bourgeons de pin pour l’hiver”
  1. LPS dit :

    Olala!!! va vite falloir que je la fasse cette recette!! <3

    • aller, hophop, un p’tit tour chez ton herboriste, puis dans ta supérette pour l’alcool et …. bon sirop!! ;)
      au fait, merci pour ton pitit chat! trop mignonne cette petite bouille! et puis, je réponds aussi dans la foulée à ton mail!! hihi!
      complètement dépassée miss vert-citron!
      gros bisous! <3

  2. cestsilya dit :

    ah je pense à me faire des gommes mais ce sirop doit être plus facile à faire. Les bourgeons de pin se trouvent en herboristerie?

  3. cestsilya dit :

    ah ta réponse à LPS vient d’apparaître donc c’est bon, j’irai le week end prochain m’en acheter, merci pour ta recette!

    • tu peux aussi en trouver dans certaines biocoop ;) Mes derniers bourgeons de pin je les ai achetés à un petit producteur à la fête des simples … #great ! bonne préparation de sirop miss!

      • cestsilya dit :

        coucou, petit retour pour dire que le sirop a été d’une efficacité redoutable! J’avais une toux bien descendue et bien installée surtout qui est partie en quelques jours mais soulagée immédiatement!
        En plus c’est bon ;)

        petite question au moment de la réalisation, l’eau que l’on a fait bouillir il faut la mettre immédiatement sur le macérat alcoolique ou laisser tiédir un peu?
        et au bout de combien de temps de « cuisson » on considère qu’il n’y a plus d’alcool?

        en tout cas merci pour cette recette!

        • merci pour ton retour! c’est chouette! Même si je n’en doutais pas une seule seconde! hihi!

          Oui, il faut mettre immédiatement l’eau bouillie sur le macérat alcoolique.
          Et… pour l’alcool, je préfère te dire qu’il en reste… Donc, à éviter pour les femmes enceintes par exemple ou les enfants en bas âge…même si le pourcentage n’est pas très élevé. ;)

          je te souhaite un très beau week end!

  4. Nathalie dit :

    Coucou Mélanie,

    Merci pour cette recette, elle est terrible !

    Belle semaine à toi : )

  5. Ysaline dit :

    Bonjour,

    Possibilité de cueillir des bourgeons de pin ? Au printemps ?

    Qu’est ce que vous appelez le sucre non raffiné ? Sucre roux ?

    Cordialement.

    • Bonjour Ysaline,

      Oui, il est tout à fait possible (et moins onéreux!) de cueillir ses propres bourgeons de pin. Effectivement, on privilégiera les bourgeons de printemps car riches en actifs.

      Le sucre « non raffiné » est vraiment du sucre « non raffiné » et non du « sucre roux ». En règle générale, c’est indiqué sur la boîte lorsque vous l’achetez. Le sucre roux est bien (trop) souvent un sucre blanc (donc raffiné) qui a été re-caramélisé pour faire croire à du sucre non raffiné… Regardez en magasins bio, souvent la plupart sont non raffinés… En supermarchés, c’est déjà plus rare…mais on en trouve tout de même. Et attention « bio » ne veut pas dire « non raffiné » ;)

      Belle journée,

      Salutations green

      • Ysaline dit :

        Merci pour votre réponse.
        Je n’en reviens pas que le sucre roux peut, en fait, être du sucre blanc caramélisé… Le consommateur est vraiment grugé sur de nombreux produits… C’est hallucinant !
        Comment savoir la réalité du produit acheté ? En plus, pour moi, le sucre est un produit « naturel », sans additif ou transformation…
        Habitant dans une région productrice de betteraves sucrières et étant épouse d’agriculteur, je suis sidérée !!!
        Je n’ai jamais vu la mention « sucre non raffiné ». Je serai plus attentive…

        Cordialement.

  6. Soret dit :

    Oh que c’est sympa de partager ta recette, je pense m’en fabriquer un pour ces jours trop frais…bises!! :)

  7. Bulles dit :

    Merci beaucoup pour cette merveilleuse recette. j’en ai faite une ce printemps avec des pousses nouvelles de sapin (Nortmann) faire macérer dans du sucre de canne et lorsque le sucre est totalement fondu, transvaser dans des bouteilles désinfectées. Malheureusement en automne j’avais une couche de moisissure sur toutes les bouteilles et j’ai du jeter mon sirop (je l’avais mis au frigo pourtant) Mais je pense que le tient se conservera mieux puisqu’il a subit une cuisson. Merci pour ce partage.

    • bonjour Bulles,
      Oui effectivement, la stérilisation à chaud aide! Et puis il y’a aussi un peu d’alcool dans cette recette ;)
      J’ai déjà entendu parler de ta recette mais je ne l’ai jamais appliquée. ;)
      L’alcool joue ici surtout le rôle d’extraction des principes solubles dans ce dernier.
      N’hésite pas à me donner de tes nouvelles si tu essaies cette recette. ;)

  8. bernard dit :

    Bonjour ; une super recette . j’ai une question . ma mère en faisait avec des bourgeon de sapin . je n’ai jamais connu la recette . peut on en faire avec les même quantité que pour le pin ..? et avec du mélèze ou de l’épicéa ..? ce serait possible ou pas .., merci pour votre réponse .

    • Bonsoir Bernard,
      Etes vous sur qu’elle le faisait bien avec du bourgeon de sapin? Car régulièrement bourgeons de pin et de sapin sont confondus. On appelle régulièrement « sapin » tout conifère…
      Ensuite, je sais que dans les huiles essentielles les HE de pin et de sapin baumier (abies balsamea) possèdent des propriétés très proches (l’odeur du sapin des « vosges » ;) ). Je pense qu’il en est de même avec les bourgeons. Mais je n’ai pas trouvé de littérature le précisant…
      Salutations green

      • bernard dit :

        Bonsoir . j’habite en Haute-Savoie ..et là il n’y a pas de pin … je me rappel bien avoir consommer quelques choses avec un gout de bourgeons ..maintenant si il s’agit de sapin ..ou de mélèze ..ou même d’épicéa ..je ne sais pas ..mais c’était bon .. et de la confiture de bourgeons ..? ça peux être ça ..?? si oui . comment en faire ..? merci ;

        • Bonjour Bernard,
          Alors, je pense effectivement qu’il s’agissait de bourgeons de sapin si vous êtes en haute savoie :) D’ailleurs, voici une recette délivrée par créapharma: http://www.creapharma.ch/sirop-de-bourgeons-de-sapin.htm
          mais, qui à mon avis doit moins bien se conserver que la recette que j’indique sur vert-citron. De plus, effectivement les principes actifs de la résine sont solubilisés par l’alcool et non par l’eau, donc vous pouvez effectuer ce procédé avec le sapin! (abies balsamea)
          Je sais que la confiture (ou plutôt gelée) existe aussi mais pour ma part, je n’en ai jamais réalisé!
          Bon après-midi,
          Salutations green :)

          • bernard dit :

            Bonjour . merci pour votre réponse . la conservation n’était pas notre soucis ..c’était si bon ..que les pots se finissaient trop vite ….

  9. Nicolas dit :

    Bonjour,
    J’imagine que quand vous parlez de « bourbons » de Pin sylvestre, il ne s’agit pas de bourgeons de fleurs mais de jeunes feuilles ???
    Si l’alcool est indispensable pour dissoudre la résine et les essences, peut-on, une fois le sirop préparé, le faire chauffer à nouveau pour qu’il s’évapore totalement?
    Dès lors, ne peut-on pas y rajouter quelques gouttes d’huiles essentielles (Thym, Tea-Tree, ?); je pose cette question en pensant aux enfants et à moi-même, alcoolique chronique abstinent depuis 10 ans;
    Merci

    • Bonsoir Nicolas,
      hihi, non je ne parle pas de « bourbons » mais bien de bourgeons ;) Et effectivement, il s’agit de bourgeons foliaires (de jeunes feuilles), comme cela est indiqué en introduction de l’article.
      Bien sûr, il est toujours possible de faire chauffer à nouveau le sirop mais vous perdrez une partie des actifs.

      Je vous conseille plutôt de préparer une infusion d’une autre plante expectorante comme le lierre terrestre (glechoma hederacea) avec de l’aigremoine (agrimonia). De transformer cette infusion en sirop, puis si vous le souhaitez, vous pouvez rajouter des Huiles essentielles, comme vous le mentionnez, et/ou de la propolis. Quel âge ont vos enfants? Car prudence tout de même avec les HE! ;)

      Salutations green

  10. Florence dit :

    C’est bon, tu m’as donné envie de faire le mien.
    J’ai hâte …
    Merci Mélanie <3

  11. On en a fait en juin il y a deux ans. C’est très bon !

  12. raoux dit :

    peut on remplacer les bourgeons(difficile a trouver )par de l’he merci

    • L’He de pin provient des aiguilles et non des bourgeons. Vous pourrez donc rajouter de l’he de pin si le coeur vous en dit pour ses différentes actions/propriétés, mais vous ne pourrez pas remplacer les bourgeons. Les actifs des bourgeons sont solubles dans l’alcool, ce sont des molécules « lourdes » qui ne passent pas à la distillation par entrainement à la vapeur d’eau comme les HE…
      J’espère avoir répondu à votre question, belle continuation, salutations green

  13. Emiilie dit :

    Bonjour Mélanie,
    demain je vais cueillir les bourgeons de pin sylvestre et je suis bien contente d’avoir trouvé ta recette. D’après les commentaires elles est bien efficace et simple à faire. Par contre penses tu que si j’utilise du marc a 40° pour l’alcool ça ira ?

  14. Sylvie dit :

    bonjour, je vais tester cette recette car nous allons devoir couper une branche ou deux de mon sapin de noël planter il y a 15 ans, donc pas de gaspillage, mais c’est un sapin de noël tout bête c’est un épicéa, ça va le faire, mais contre de l’alcool à 55 j’ai pas, j’ai mis du rhume à 40 et du coup j’ai mis 50 ml, et j’ai fait bien attention de ne pas prendre les bourgeons du bout des branches§ Petite question supplémentaire, peut on le faire aussi avec la deuxième pousse, merci trop génial ton blog, ça fait déjà deux recettes que je te piques,

    • Bonjour,
      Merci pour message.
      Le sapin des vosges se rapprocherait plus des atouts médicinaux du pin sylvestre. Il ne faut pas confondre les différents conifères !
      Idem, une recette doit être respectée et non improvisée SVP ! Ici, cela ne servira à rien de mettre plus d’alcool parce que votre degré est moins fort…. ou en tout cas, il faut respecter la table de mouillage des alcools…..
      Pour les bourgeons: peut importe qu’ils soient en bout de branche ou pas.
      On peut le faire aussi avec les autres bourgeons mais ces derniers seront moins riches en actifs ;)
      à bientôt
      Salutations green

  15. Ça donne bien envie d’essayer, en plus j’ai des pins Sylvestres dans le jardin… mais heu… ils sont très grands !!! Je ne vois pas comment je vais pouvoir cueillir quoi que ce soit :-( … même avec une échelle.
    Bon je me pencherai sur la question.
    Plein de bisous, merci pour la recette !

  16. cathy dit :

    bonjour
    puis-je utiliser des bourgeons de pin parasol ?

Vos plumes vertes

N'hésitez pas à partager vos avis et vos questions greens!